10 conseils pour horizontaliser votre organisation

Vous souhaitez rompre avec une organisation verticale et travailler davantage en mode projet ? Pour cela, il vous faudra gagner en agilité et apprendre à travailler (encore plus) en groupe.

1.  Sensibilisez la direction

Sans le soutien de la direction, difficile d’opérer une transformation de l’organisation. La conduite du changement peut en effet s’avérer chronophage et bousculer le quotidien. Assurez-vous que les managers acceptent de mettre les ressources nécessaires à disposition des salariés.

2. Suscitez l’envie des collaborateurs

Plutôt que de vous focaliser sur les compétences, attachez-vous à susciter l’envie. C’est elle qui va apporter de la cohésion dans le groupe. Ne cherchez pas à imposer le changement à vos collaborateurs, éveillez leur intérêt, donnez-leur envie de se joindre d’eux-mêmes au projet.

3. Pensez « collectif »

Pour opérer un changement, il est capital d‘impliquer le maximum de personnes. La transformation de votre organisation doit donc s’inscrire dans une démarche collective. Si celle-ci est portée par un seul individu ou émane « de tout en haut », elle aura peu de chance de remporter l’adhésion.

4. Identifiez des ambassadeurs

Les ambassadeurs jouent un rôle fondamental dans la transformation d’une organisation. Leurs qualités principales : être bons communicants et afficher un intérêt pour les questions digitales. Ils constituent le noyau dur qui va évangéliser les équipes, en cascade.

5. Communiquez à juste dose

De nos jours, qui n’est pas sollicité en permanence ? Les informations arrivent en continu et on se retrouve en fin de journée avec la tête pleine. Pour que les messages que vous diffusez atteignent leur cible, tâchez de communiquer à la bonne dose. Vos collègues seront ainsi plus réceptifs !

6. Centralisez les informations

En entreprise, 70% du savoir est informel et s’acquiert sur le terrain. L’absence d’un salarié peut donc entrainer des blocages et une perte de temps. Centralisez les connaissances sur une plateforme digitale. C’est une manière de mettre en boîte les bonnes pratiques du quotidien et de les rendre accessibles à tous.

7. Rendez les salariés acteurs

La meilleure façon d’apprendre est de faire par soi-même, « learning by doing ». C’est lorsqu’on se retrouve dans une impasse et qu’on doit trouver une solution par nos propres moyens, qu’on est le plus à même de retenir la leçon. Une expérience vaut 1 000 conseils et il importe de rendre les salariés acteurs de leur apprentissage.

8. (Et faites preuve de patience !)

On est souvent pressé mais il faut composer avec la conviction de chacun, se montrer patient. Même si vous êtes plus avancé que vos collaborateurs dans la prise en main des outils digitaux, laissez-les essayer. Vous pourrez ensuite vous montrer plus ferme sur le fond et la forme que vous privilégiez.

9. Ralliez les managers de proximité

Quand il y a des freins, ils viennent souvent des managers de proximité. Malgré une adhésion avec le projet sur le papier, ils sont réticents à l’idée de libérer du temps pour les équipes, à cause des objectifs à réaliser. Une piste à suivre : faire entrer la conduite du changement dans les objectifs d’équipes.

10. Mesurez votre ROI

Rencontrez votre réseau d’ambassadeurs, une fois par mois par exemple, pour dresser des bilans réguliers. Si vous utilisez une plateforme comme SpeachMe pour partager des tutos vidéos, comptabilisez le nombre de Speachs créés, le nombre de lecteurs, de vues, de commentaires. C’est une moyen simple de mesurer le retour sur investissement.