Industrie 4.0 : avez-vous pensé aux tutos vidéos pour accélérer la transformation ?

Le tuto vidéo accélère la transformation digitale

Aujourd’hui, toutes les entreprises du secteur industriel sont engagées dans la transformation digitale. Avec l’avènement des nouvelles technologies, elles adoptent des alternatives innovantes pour capitaliser sur son patrimoine de savoir-faire mais aussi pour le partager en interne. Mais comment transmettre les modes opératoires, les gestes techniques ou les processus internes dans le monde de l’industrie, connu pour ses traditionnelles notices papiers de normes qualité et sécurité ? Pourquoi le tuto vidéo s’impose comme un accélérateur de la transformation digitale dans le secteur de l’industrie ?

Le tuto vidéo remplace la notice papier

Un des enjeux majeur de l’industrie 4.0 consiste à digitaliser les modes opératoires. Depuis quelque temps déjà, la notice papier a plutôt mauvaise presse : on ne l’a pas sous la main quand on en a besoin, on la perd, on la range puis l’oublie. Pourtant, c’est une mine d’or pour l’entreprise car elle est essentielle au bon déroulement des opérations et de la performance de l’industrie. Pour les employés, il est indispensable de pouvoir consulter à tout moment les instructions de travail.

Numériser et mettre en réseau les données permet de sécuriser toutes les informations de l’entreprise. La vidéo se substitue aux notices papiers pour rendre les instructions plus visuelles, plus claires et plus attractives. Accessibles sur mobile ou tablette, les vidéos peuvent être consultées à tout moment. Pas besoin de s’encombrer d’une encyclopédie sur le terrain !

Les instructions vidéo permettent aussi de rassurer les techniciens : face à une panne ou un problème technique, c’est plus facile de copier un geste en vidéo que de reproduire un geste expliqué à l’écrit. Cela réduit aussi les risques d’erreur.

Le tuto vidéo uniformise les modes opératoires

Au-delà du partage des connaissances, les entreprises du secteur de l’industrie cherchent toutes à uniformiser les modes opératoires. Grâce à la vidéo, les opérateurs peuvent filmer leurs gestes, leurs techniques ou leurs procédures pour partager les bonnes pratiques à leurs collègues. Un gain de temps considérable pour l’ensemble des salariés qui ont besoin de partager des connaissances mais qui ne travaillent pas forcément sur le même site ou aux mêmes horaires.

Valeo, équipementier automobile français, témoigne de son utilisation de la vidéo pour uniformiser les pratiques : « Cela répondait à un besoin de formaliser le savoir des experts en R&D, c’est-à-dire des collaborateurs qui ont la responsabilité de développer et transmettre leur expertise technique. Speachme nous a permis de créer avec eux des vidéos que nous avons pu diffuser plus rapidement sur les sites ayant des besoins. »

Le tuto vidéo pour aller plus loin dans la collaboration

Toutes les entreprises sont confrontées à la délicate question de la transmission des compétences. Il est impératif de repenser le modèle de partage des connaissances pour anticiper le remplacement des experts ou le recours à de la main-d’œuvre saisonnière et intérimaire. Il n’est plus envisageable de former un à un les salariés de manière traditionnelle, c’est-à-dire par une formation en présentielle animée par un formateur externe : trop contraignant, trop coûteux et pas efficace sur le long terme.

Dans leur démarche Industrie 4.0, les entreprises utilisent la vidéo pour aller plus loin dans la collaboration entre pairs. Rien de mieux que l’expertise interne pour former les salariés de l’entreprise (nouveaux ou pas). Dans une usine du groupe Air Liquide, un opérateur peut désormais filmer un geste technique avec des lunettes connectées, enregistrer facilement ses vidéos sur la plateforme SpeachMe, ajouter des annotations ou d’autres médias et ensuite partager son « Speach » (tutoriel vidéo interactif) avec ses collaborateurs. Un opérateur sur un autre site, peut-être plus junior, pourra se rendre à son tour sur la plateforme et monter en compétence en regardant la vidéo. C’est plus efficace que les méthodes traditionnelles.

La vidéo permet de sensibiliser les équipes de l’usine à l’utilisation de nouveaux outils digitaux, d’aller vers une communication plus performante et de s’intégrer dans un contexte de transformation digitale.

Le tuto vidéo est plus adapté aux millennials

Les jeunes générations ont grandi avec Internet et les interfaces digitales. Les « digital natives » ont construit des modes de communication, de partage et d’apprentissage grâce aux nouvelles technologies et aux réseaux sociaux. Ultra-connectés, ils sont habitués à ce que l’information arrive directement à eux, sur tous les supports et à tout moment.

La vidéo correspond aux usages et habitudes des millennials, constamment en quête de flexibilité, d’agilité et de savoir. En effet, pour les jeunes générations, consulter des vidéos pour s’informer ou partager est une pratique tout à fait normale. Et cet usage a totalement dépassé le cadre de la vie personnelle. L’effet YouTube a décuplé l’utilisation des vidéos et des tutos pour acquérir des compétences grâce aux experts, partager des connaissances entre pairs, s’inspirer des leaders d’un secteur.

L’ADN des nouvelles générations a profondément changé les entreprises industrielles. A présent, la vidéo n’est plus simplement un outil de partage de connaissances. C’est un catalyseur dans la gestion des compétences qui maximise l’engagement de chacun en attirant l’attention des apprenants par des formats plus séduisants et plus innovants.

Le tuto vidéo réduit les risques d’incidents

Montrer les bons gestes, c’est ainsi qu’on transmet son savoir-faire depuis des années dans les usines. La gestuelle, c’est l’outil de travail des techniciens et des ouvriers. Mais les gestes métiers sont de l’ordre des savoirs tacites, difficiles à transmettre pour l’expert et compliqués à retenir pour l’apprenant. L’enjeu pour une entreprise comme Airbus, c’est d’atteindre un niveau d’excellence opérationnelle et pour cela il est indispensable de rendre ces gestes métiers plus homogènes et accessibles.

La vidéo permet d’enregistrer les bons gestes métiers. En captant ce savoir, l’entreprise évite les aléas de production, les retards et peut arriver à une réduction des « coûts de non-qualité ». Les techniciens peuvent consulter à tout moment et autant de fois que nécessaire la vidéo afin de mémoriser la gestuelle. Avec la création et la diffusion de vidéo, le secteur de l’industrie réduit très nettement les risques d’incidents et par conséquent d’augmenter sa productivité.

Créez des tutos « terrain » avec SpeachMe

Face aux enjeux actuels, le monde de l’industrie doit se tourner vers les alternatives les plus innovantes pour capitaliser sur son savoir-faire. La digitalisation du savoir, les nouvelles méthodes d’apprentissage et la culture du partage au sein des entreprises apportent de vraies réponses à ces nouveaux enjeux.

SpeachMe a été créé pour répondre à ce besoin de digitalisation et de transmission des savoirs des entreprises industrielles. Notre ambition est de simplifier le partage de connaissances pour améliorer la collaboration et la productivité.